La communauté de Communes s’engage dans une campagne sur le compostage.

Un compost dans le jardin, c’est moins de déchets et un engrais naturel formidable !

Notre poubelle contient au moins 50 % de déchets organiques : déchets de jardin, de cuisine ou ménagers que nous pouvons nous-même recycler en un terreau fertile, gratuit et prêt à l’emploi : LE COMPOST.

Quels déchets composter ?

Tous les déchets organiques, à différents degrés, sont compostables :

  • les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, etc. ;
  • les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, etc. ;
  • les déchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons salis (non souillés par des produits polluants), plantes d’intérieur, etc.

Pourquoi composter ?

Le compostage permet :

  • de limiter la quantité d’ordures ménagères. Par personne et par année, nous produisons 50 à 70 kg de déchets de cuisine et 50 à 100 kg de déchets de jardin. Avec un compost, c’est 30 à 50 % en poids des déchets ménagers qui pourraient être traités par les pouvoirs publics. Une belle source d’économies
  • d’améliorer la qualité de votre sol. Il favorise la vie du sol et améliore sa fertilité.

Quels déchets à ne pas composter ?

Plastique et tissus synthétiques, verre et métaux ne se dégradent pas. Éviter le contenu des sacs d’aspirateur, les poussières mais aussi les bois de menuiseries et de charpente qui sont souvent traités chimiquement, vernis ou peints. Généralement, aucun produit chimique, huile de vidange ne doit être mélangé au compost. Nombre de ces déchets peuvent être recyclés à la déchetterie.